Opération commando

Publié le par Val

Les gars, les filles, attention, ce soir je vous enrôle.

Ma copine vient d'apprendre qu'elle se faisait honteusement pomper ses articles depuis au moins deux mois par une goudou en mal d'inspiration mais pas en mal d'aspiration, et elle veut tout péter. La plagiaire en question va jusqu'à s'approprier sa famille (du papa cubain à la famille disparue pendant la Shoa. Quelqu'un veut un Primperan ou vous préférez aller vomir tout de suite?) Pour plus de détails allez voir
. Le nom de l'ennemie : mademoiselle Lae.

fusil.png

Capitaine Bertrand, vous avez déjà lancé l'offensive, n'écoutant que votre loyauté et votre dévouement à la cause.
Je ne vous laisserai pas aller seul au combat.
Et je suis sûre que les camarades-lecteurs qui connaissent la talentueuse Emmerdeuse et apprécie  sa plume trempée dans l'acide vont nous suivre.

Comment faire?

Plusieurs solutions :

1) laisser des commentaires incendiaires à la demoiselle pour lui expliquer en deux mots ce que vous pensez de ses méthodes.

2) comme vous ne pouvez pas contacter ses fans qui laissent des com' admiratifs (il y en a qui vont tomber de l'escabeau), vous pouvez, comme moi, laisser un com sur le dernier article de chacun des blogueurs qui sont en lien sur son blog (voir sur la gauche). C'est rapide, un simple copier-coller et hop!

3) Vous pouvez écrire un petit truc sur votre propre blog pour informer vos lecteurs et leur dire tout le bien que vous pensez de ces méthodes de gangsters.

C'est une question de principe : tous ceux qui écrivent régulièrement savent que l'exercice n'est pas simple, qu'il demande un réel investissement, même s'il peut sembler parfois léger ou futile. Il n'empêche : c'est une part de nous que l'on balance sur le Net. C'est un acte personnel, voire même souvent intime. Par respect pour ceux qui nous font l'honneur et le plaisir de nous lire, la moindre des choses est de ne pas s'approprier le travail d'autrui.
Si l'on n'a rien à dire, on n'écrit pas.
Si l'on ne sait plus quoi dire, on ne s'invente pas une vie qui n'est pas la nôtre (ou alors on informe son lectorat qu'on se lance dans la fiction).
Si l'on n'a plus d'autre idée que d'aller pomper les textes des autres, alors on ferme son blog et on profite de celui des autres, comme simple lecteur.

Si vous partagez ces convictions, rejoindez la lutte!

Synchronisation des montres.

Top, c'est parti.

infoplagiatlogo.gif

Publié dans Le dehors du dedans

Commenter cet article

Bertrand 22/03/2008 23:06

Je lui souhaite également. Sinon, on reviendra... en pire... Et si les pires contre-attaquent... (Mouhahahahahaha !!!)

(Ouais, bon, ok, ok... On peut même pas mettre d'image en plus icite !)

noute 22/03/2008 18:41

Une fois de plus j'arrive après la bataille, mais je m'en vais de ce pas contre -attaquer!!

Val 22/03/2008 21:22


STOP! POUCE! AYE!
L'individu a été neutralisé, nous pouvons tous reprendre une activité normale (enfin de notre point de vue, hein...) et passer à autre chose. Laissons l'intéressée méditer dans son coin. Puisse
cette contre-attaque lui être salutaire, d'une certaine façon...


Yaguar 22/03/2008 15:43

Et bien grande nouvelle.. le site vient tout simplement de FERMER en direct live, sous mes yeux! J'ai quand même eu le temps de voir la supercherie.. et c'est la honte pour tous les sympathisants de la blogosphère.. sus aux "pique-assiettes", nous sommes tous concernés! La guerre n'est pas terminé!!!

Val 22/03/2008 21:20


Tu as raison, cela montre que nous devons tous être vigilants, et ne pas baisser la garde.
Je déconseille vivement à la demoiselle de recommencer...


Frida 22/03/2008 15:35

Taïaut, taïaut, on va lui faire la peau !!

Val 22/03/2008 21:18


Ayé, c'est fait. et bien fait. Tu peux descendre de ton cheval, chevalier.


zestedefille(s) 22/03/2008 01:54

Bon, moi je ne comprends vraiment plus rien: tu t'appelles val ou bilou, et c'est qui mademoiselle lae, qui sort avec qui, qui est la sœur de bertrand???? (je fais l'idiote mais je m'en vais de ce pas en guerre avec vous envers et contre une seule, advienne que pourra, pourrisse qui pourra...). Vous m'avez laissé un cheval et une épée, au moins?

Val 22/03/2008 09:12


File à l'écurie, enfile ta cotte de mailles et à l'attaque!